Bonjour madame,

Je vous écris pour ma mère de 77 ans qui a eu ses menstruations jusqu'à l'âge de 65 ans et qui fut opérée à ce moment pour une hystérectomie. Elle a pris du Premarin jusqu'à dernièrement, mais elle a cessé suite à la mauvaise publicité par rapport à ce médicament et le cancer du sein.

Elle se demande s'il y aurait autre chose à prendre afin de réduire ses chaleurs et la faiblesse qui vient avec... Elle fait aussi de la haute pression.

Merci beaucoup.

Sonia L.

Bonjour Sonia,

En prenant Premarin jusqu'à récemment, votre mère a maintenu son niveau d'oestrogène artificiellement élevé, de sorte qu'en arrêtant la prise de ce remplacement hormonal, elle vit maintenant ce qu'elle aurait vécu plus tôt. Un autre problème avec le sevrage de Premarin est que le foie doit produire des enzymes spécialisées pour pouvoir métaboliser les hormones de cheval qu'il contient et qui ne sont pas identiques aux nôtres. Donc, les femmes sous Premarin ont beaucoup de difficulté à faire le sevrage -- et surtout il ne faut arrêter le Premarin tout d'un coup, il faut faire un sevrage graduel avec l'aide d'une crème à la progestérone et de phytoestrogènes ou d'un oestrogène moins agressant pour les cellules et pour le foie, tels que l'oestriol.

Il serait bon que votre mère puisse être guidée dans son sevrage et la prise d'hormones bio-identiques par une conseillère en santé hormonale. Vu que vous êtes au Québec, vous n'avez qu'à compléter le questionnaire publié sous l'onglet «Demande de consultation» du menu de gauche. Nous vous communiquerons alors les coordonnées d'une personne-ressource qui s'efforcera d'aider votre mère dans sa démarche de santé.

Bon succès,

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir