Bonjour Nicole,

Atteinte d’endométriose et après une opération sur un kyste ovarien il y a environ neuf mois, j’ai subi un traitement avec ménopause artificielle juste après, puis je me suis retrouvée enceinte assez facilement car six mois après la fin de mon traitement. Aujourd’hui, âgée de 26 ans, je viens de mettre au monde un petit garçon.

Maintenant j’ai RDV avec mon gynéco pour ma contraception à prévoir bientôt mais celui-ci ne semble pas du tout sensible à mon problème d’endométriose.

Pouvez-vous me conseiller au sujet de la méthode de contraception la plus adaptée à mon cas, sachant que je souhaite un deuxième enfant d’ici environ deux? J’ai entendu parler des effets positifs du stérilet progestatif type Mirena, à savoir «pas de croissance de l’endomètre». J'ai aussi lu des articles sur «la crème à la progestérone bio-identique»: qu’en pensez-vous?

Merci de votre aide,

Marie

Bonjour Marie,

Pour répondre à votre question sur le meilleur contraceptif pour vous, il va sans dire que je ne suggère pas les contraceptifs chimiques étant donnés les effets secondaires que cela peut occasionner. Il est vrai que le stérilet Mirena est bon contre l’endométriose mais il peut survenir plusieurs autres symptômes désagréables que les femmes ont remarqués avec ce stérilet, de la simple migraine à la dépression en passant par l’acné. Bien sûr, ce ne sont pas toutes les femmes qui ont des effets secondaires et celles qui nous écrivent en ont et veulent savoir quoi faire. Le meilleur contraceptif est sans aucun doute le condom. Si vous voulez un anovulant, le contraceptif Nuva Ring se pose à l’entrée du col et est sécuritaire, mais c’est synthétique. Il se change à tous les mois. Si vous voulez plutôt un contraceptif pour ne pas souffrir d’endométriose par la suite, je ne connais pas assez cela pour vous diriger. Mais je sais que l’endométriose peut être prévenue avec la progestérone bio-identique, mais elle n’est pas un moyen de contraception. Je vous invite à lire le livre de Gisèle Frenette sur l’endométriose qui vous permettra de répondre à tous les questions que vous pourriez avoir à ce sujet.

De plus, sur le site, vous pouvez lire plusieurs documents sur l’endométriose qui peuvent aussi vous aider. Sur le site sécurisé www.hormonesnaturelles.com il y a un guide que vous pouvez aller télécharger et qui vous spécifie quand et comment utiliser la progestérone bio-identique (Guide d’utilisation des crèmes hormonales – avis en rouge, colonne de droite). Quant à utiliser des traitements naturels, l’huile de ricin en cataplasme est excellent ainsi qu’une alimentation adaptée. Les estrogènes ne sont pas la cause de l’endométriose mais exacerbent cette condition. Les produits laitiers, le blé et le sucre devraient être enlevés de votre alimentation ou du moins très réduits. Un produit comme EstroSense qui va éliminer les estrogènes en trop, pourrait vous être utile. Ce produit s’achète via la «Boutique Naturo» sous l’onglet «Boutiques».

J’espère que ces renseignements vous seront utiles.

Nicole Renaud, nd.a.
naturopathe agréée
membre de l'ANAQ

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir