Accueil Archives de questions Fertilité Y a-t-il un lien entre la jaunisse de grossesse, la candidose et la progestérone?

1-800-486-0535

Vos commentaires nous tiennent à coeur


«J'aimerais d'abord vous remercier pour le travail extraordinaire que vous et votre équipe déployé pour informer les femmes sur les différents sujets touchant à notre santé.»

Louise P.


Y a-t-il un lien entre la jaunisse de grossesse, la candidose et la progestérone? PDF Imprimer Envoyer

Bonjour Julie,

Je viens de découvrir votre site et je vous remercie très sincèrement pour votre engagement et votre travail. Si je navigue sur les sites «santé» c'est parce que je suis à la recherche de la mienne. J'ai 56 ans mais mes pathologies sont intervenues quand j'étais jeune femme, d'où mon message vers vous.

A la naissance j'ai failli mourir de maladies ORL: d'où antibiothérapie à 13 ans j'ai subi une ablation d'un ovaire pour cause de kyste dermoide et à 16 ans je commençais un régime draconien car je grossissais. Je l'ai pratiqué jusqu'à 40 ans. Je connaissais pendant les premières années des troubles nutritionnels (boulimie, anorexie ...) et à 20 ans j'accouchais de mon premier enfant prématurément suite à une jaunisse de grossesse. À 23 ans j'accouchais de mon deuxième enfant prématurément pour la même raison et à 50 ans je subissais une ablation de l'ovaire rescapé pour cause de kyste (graisseux cette fois). Juste avant cette ablation, je devenais «électrosensible» et on détectait une thyroïdite d'Hashimoto. Ce fut la galère pendant 5 ans.

Aujourd'hui je me suis débarrassée de mon électrosensibilité grâce aux cures du foie (élimination de milliers de calculs biliaires «verts petits pois» avec sels d'epson et huile d'olive) et de ma fatigue chronique grâce à la suppression des sucres dans mon alimentation. En gros j'ai combattu la candidose chronique. J'ai également fait déposer mes amalgames dentaires sous protection, fait des chélations des métaux lourds (dmps et dmsa) et me suis protégée des champs électromagnétiques. Il me reste à réparer ma maladie auto-immune de la thyroïde. J'ai retrouvé joie de vivre et énergie ce qui est déjà beaucoup, et je voudrais consolider tout cela que je sens encore très fragile.

Mes questions sont les suivantes:

Y a t-il un lien entre jaunisse de grossesse et déficit de progestérone et/ou dominance des oestrogènes (ma mère a également connu les jaunisses de grossesse)? Je n'ai jamais pris la pilule car contrindiquée dans cette pathologie.

Y a-t-il un lien entre cycle menstruels courts (21 jours dans mon cas) et manque de progestérone?

Y a-t-il un lien entre ablation de l'ovaire et manque de progestérone.

Y a-t-il un risque de prendre de la progestérone bio-identique en crème dans mon cas (notamment compte tenu des jaunisses de grossesse)?

Globalement il me semble que mon histoire est dominée par la candidose chronique pour cause de manque de progestérone et hygiène alimentaire non adaptée. Est-ce votre avis?

Je vous remercie de bien vouloir donner de votre temps pour me répondre et vous assure de mes meilleures salutations.

Marie-Christine

Bonjour Marie-Christine,

Voici mes réponses à vos questions:

1. Y a t-il un lien entre jaunisse de grossesse et déficit de progestérone et/ou dominance des oestrogènes?
La jaunisse de grossesse est appelée en langage médical: cholestase gravidique ou cholestase de grossesse. La cholestase de la grossesse se produit généralement en fin de grossesse et survient chez une femme sur 1000. Cela se produit quand l'excrétion de la bile est interrompue, ce qui provoque une accumulation d'acides biliaires dans le foie, qui peuvent se répandre dans la circulation sanguine et provoquer des démangeaisons intenses, en particulier sur les mains et les pieds. L'ictère (jaunisse) peut également se produire lorsque les taux de bilirubine sont élevés.

L'origine semble inconnue mais 2 hypothèses sont avancées:

- Le taux d'hormones élevées pendant le dernier trimestre peut affecter le bon fonctionnement de la vésicule biliaire (et donc l'excrétion de la bile).

- Le bébé en appuyant sur la vésicule biliaire peut interrompre l'écoulement de la bile.

Tout ce que l'on sait, c'est que pendant la grossesse, le taux de progestérone est de 10 à 30 fois plus élevé que pendant un cycle menstruel normal. Si vous n'avez pas de jaunisse en dehors de la grossesse, il n'y a pas de raison pour qu'une crème à la progestérone puisse vous affecter puisqu'elle fournit une petite dose, égale à celle qu'on retrouve dans le corps pendant le cycle menstruel.

2. Y a-t-il un lien entre cycle menstruels courts (21 jours dans mon cas) et manque de progestérone?
Effectivement, des cycles menstruels courts peuvent être le signe d'un manque de progestérone et de la ménopause qui arrive.

3. Y a-t-il un lien entre ablation de l'ovaire et manque de progestérone?
Si j'ai bien compris, vous n'avez plus d'ovaires? Normalement, vous ne devriez plus avoir de cycles puisqu'il n'y devrait plus y avoir d'ovulation. Et effectivement, lorsqu'il y a ablation de l'ovaire, il n'y a plus de progestérone de produite. Lorsqu'il reste un ovaire, la quantité de progestérone produite est suffisante et pour preuve, vous êtes tombée enceinte 2 fois dans cette situation. Lorsqu'il n'y a plus d'ovaires, les glandes surrénales (si elles sont en santé), produisent une petite quantité de progestérone qui sert à balancer les estrogènes. Pour beaucoup de femmes, cette quantité est insuffisante et il y a une dominance en estrogènes qui cause la plupart des symptômes de la ménopause.

4. Y a-t-il un risque de prendre de la progestérone bio-identique en crème dans mon cas (notamment compte tenu des jaunisses de grossesse)?
Si la dose physiologique normale n'est pas dépassée, il ne devrait pas y avoir de problèmes puisque vous n'avez pas eu de jaunisse en dehors des grossesses.

5. Globalement il me semble que mon histoire est dominée par la candidose chronique pour cause de manque de progestérone et hygiène alimentaire non adaptée. Est-ce votre avis?

La candidose chronique est une question de terrain. Normalement, le Candida peut être retrouvé sur nos muqueuses sans causer de problèmes. La candidose chronique c'est lorsque les candidas envahissent notre système digestif et cela peut être causée par différents facteurs:

- Une trop grande consommation de sucres raffinés (pâtisseries, fruits sucrés, produits laitiers fermentés).

- Les facteurs alimentaires provoquant une diminution de la flore intestinale acidophile: TOUTES les antibiothérapies détruisent la flore intestinale acidophile (pénicilline et dérivés), ou par effet nutritionnel direct, favorise la croissance du Candida albicans (les tétracyclines).

- Une alimentation riche en viande d'animaux traités lourdement par antibiotiques (bovins, veau, poulets).

- La prise d'anti-acides stomacaux (Zantac, Tagamet, Antra).

- La suralimentation en général - (dans pratiquement TOUS les cas de surcharge pondérale, il y a candidose).

- Une carence en sucs digestifs - (carence quantitative ou qualitative...).

- Les amalgames dentaires.
Voici à ce sujet un site intéressant: http://www.ateliersante.ch/candida.htm

Aussi, les Candidas albicans possèdent des récepteurs membranaires qui fixent les hormones comme la progestérone, ce qui peut provoquer un certain nombre de symptômes de dominance en estrogènes.

Si on récapitule: d'une part, il est possible que le «terrain» ait favorisé la candidose et que cette affection ait causé une déficience en progestérone. D'autre part, il est connu qu'un débalancement hormonal, par manque de progestérone peut favoriser l'apparition de vaginites (croissance du Candida dans le vagin). Il y a peut-être un cercle vicieux qui s'est installé.
Donc selon votre histoire, vous êtes sujette à un manque de progestérone 1- Parce que vous approchez de la ménopause, si ce n'est déjà fait. 2- Parce que vous souffrez de candidose chronique.

CONCLUSION:
Je vous proposerais dans un premier temps de faire tout ce qu'il est possible de faire dans votre alimentation et votre hygiène de vie pour freiner la Candidose. Il faut agir sur le terrain. L'utilisation de jus verts comme l'orge verte pourrait grandement vous aider à augmenter le pH de votre corps pour qu'il devienne hostile à la croissance du Candida. L'orge verte aide aussi à lutter contre la constipation, favoriser la digestion et regénérer la flore intestinale.

Ensuite, si vous avez des symptômes de dominance en estrogènes, vous pourriez essayer une crème à la progestérone bio-identique. Si l'hypothèse des hormones est exacte dans la jaunisse de grossesse et qu'une jaunisse apparaissait avec l'utilisation de progestérone (ce qui serait très surprenant puisque la dose utilisée est assez faible), vous pourriez simplement arrêter d'utiliser la crème.

Pour acheter le jus d'orge verte, je vous conseille le AIM BarleyLife de la compagnie AIM (voir le site www.aimpourlasante.com). 

Pour la crème hormonale, vous pouvez trouver plus d'information sous l'onglet «Boutiques».

En espérant avoir répondu à vos questions. Amicalement,

Julie Turcotte
Collaboratrice spéciale pour les adolescentes et les jeunes femmes

 
<< Retour

Ajouter un Commentaire

En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Santé des femmes a le droit de les diffuser intégralement ou en partie, d'y apporter les corrections orthographiques ou grammaticales qui pourraient aider à leur compréhension, ou, à sa discrétion, de les effacer s’ils ne respectent pas les règles de diffusion du site.


Code de sécurité
Rafraîchir