Il y a 4 mois, mon gynécologue a décelé par echographie endo-vaginale un endomètre trop épais (15 mm). Elle m'a prescris du Lutényl, que je n'ai pas pris et que j'ai immédiatement remplacé par la crème à la progestérone bio-identique que j'applique matin et soir du 12° au 26° jour de mes cycles.

J'ai revu le docteur tout récemment, pour voir l'évolution. Malheureusement, l'endomètre a encore épaissi (18 mm, au 17° jour du cycle) et je m'en étonne. Du coup, elle me conseille une hystéroscopie avec anesthésie générale, et cela ne m'enchante pas du tout.

Est-ce que le traitement avec la crème doit être poursuivi pour avoir des résultats tangibles? Sur combien de mois environ, pour espérer avoir un résultat? Ou bien mieux vaut-il mieux faire l'hystéroscopie? Que préconisez vous?

Merci par avance pour vos réponses.

Hélène

Bonjour Hélène,

Il n’y a pas que la crème à la progestérone qui soit nécessaire, mais une alimentation sans produit laitier, sans gluten et avec très peu de viande rouge et de sucre. L’alimentation hypotoxique de Jacqueline Lagacé peut être préconisée.(voir son livre: «Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique grâce à l’alimentation»). L’application d’argile verte sur le bas ventre, 3 fois par semaine est suggérée.

Pour ce qui est de la progestérone bio-identique, vous devez appliquer 60mg par jour, matin et soir, du jour 5 au jour 26. On doit commencer tôt afin d’éviter que l’endomètre débute son épaississement après les règles. Je vous conseille d’en appliquer sur la peau et à l’intérieur des grandes lèvres. La cause de l’endométriose n’est pas nécessairement la dominance en estrogènes sauf que ceux-ci influent l’endomètre. C’est pourquoi, je vous suggère également de prendre un supplément qui contient de l’indole-3-carbinol comme EstroSense* (voir sur notre site à la «Boutique Naturo») afin d’aider le foie à éliminer les estrogènes en trop. La poudre de graines de brocoli germées est aussi un atout car elle contient une grande quantité de sulforaphane aussi impliquer dans la détoxication des estrogènes.

J’espère que ces informations vous seront utiles.

Nicole Renaud, nd.a.
naturopathe agréée membre de l'ANAQ

* Le produit «Triple action: extraits de crucifères et resvératrol» de Life Extension vendu sur le site www.boutiqueantiage.com est aussi un exemple de ce type de produit.

Bonjour Madame Micheline,

J'ai maintenant 46 ans et je souffre depuis toujours de règles abondantes (toujours en anémie). L'année passée, mon gynécologue voulait me poser le stérilet Miréna (avec progestérone chimique) et je n'en ai pas voulu. Or, je souffre d'hyperplasie de l'endomètre et ma coatch en nutrition me conseille cette progestérone bio-identique en goutte à raison de 2 gouttes (pour commencer) de la 14ième à la 28ième journée des règles.

Ma coatch (je vis en Belgique, même si je suis québécoise) fait partie de l'équipe qu'a formé la très réputée Taty Lauwer, et qui a vu que de bienfaits sur ses propres patientes au fil des années. Ma soeur (12 ans avant de se faire enlever l'utérus) avait déjà un taux de progestérone trop bas. Les règles hémorragiques sont un problème dans ma famille, donc un manque de progestérone pourrait-il être héréditaire?

Merci de me répondre.

Chantale

Bonjour Chantale,

Sur le présent site, en tapant le mot "MIRENA" dans le champ de recherche du site (en haut, à droite de la page) vous trouverez un article intitulé "ALERTE" suivi de plus de 500 commentaires concernant ce stérilet. Vous constaterez que vous avez bien fait de vous en abstenir. Par contre, le produit suggéré par votre coach est excellent et il vous aidera certainement.

Concernant l'aspect héréditaire des règles hémorragiques, avant la ménopause la production de la progestérone dépend surtout de la capacité du corps jaune (corpus luteum) de fabriquer cette hormone. (Le corps jaune est ce qui reste du folicule quand il se résorbe après l'ovulation.) Une déficience du corps jaune peut avoir une cause génétique et expliquer un historique familial de SPM dès la puberté. À noter que le Dr Lee suggérait d'appliquer la progestérone des jours 12 à 26 du cycle pour le SPM. Tapez "SPM" pour trouver les articles sur le site qui expliquent les effets du déséquilibre hormonal.

Cordialement,

Merci beaucoup pour votre réponse. J'aurais une autre question: Pour ma fille de 11 ans (pas encore menstruée, mais ça ne devrait pas tarder), que faire si elle hérite de notre problème familial? Puisque, selon ma coatch, nous ne pouvons pas donner de progestérone à son âge, elle m'a dit qu'il faudrait juste se nourrir de viande bio. Mais je doute que, si le problème est d'origine génétique du corps jaune, que d'éviter le trop d'oestrogène soit assez. Avez-vous un meilleur conseil pour elle?

Je suis à peu près certaine que mes problèmes de santé (cités ci-haut) ont pour origine la prise de la pilule étant plus jeune (ma soeur aussi), qui nous auraient (selon moi) causé encore plus une prédominance en œstrogène, nous causant encore plus de problème endocriniens que mère et grand-mère.

Je déconseille à ma fille de prendre la pilule un jour, à moins qu'elle ne soit bio-identique et bien dosé pour elle. À quand une pilule bio-identique, au fait?

Chantale

Rebonjour Chantale,

Pour votre fille de 11 ans, prévenir la tendance familiale à la dominance oestrogénique devrait, comme dit votre coach, commencer par l'alimentation. Pour ce qui est de son conseil de manger seulement de la viande bio, c'est bien mais selon le Dr Thierry Hertoghe, un endocrinologue belge de renom, toute viande, bio ou non, stimule la production d'oestrogène. À mon avis le mieux pour elle serait un régime quasi végétarien avec emphase sur les légumes crucifères (brocoli, choux de Bruxelles, etc.) pour aider son foie à métaboliser les oestrogènes. Elle devrait aussi éviter les phytoestrogènes , en particulier le soja qui est très oestrogénique. Attention aussi aux "xénoestrogènes". Pour plus d'info tapez ce mot dans le champ de recherche du site (en haut et à droite de la bannière). Pour la progestérone, votre fille pourrait commencer à l'utiliser dès l'apparition des règles si un problème de SPM se manifeste.

Bien cordialement,

Bonjour,

J'ai 41 ans et on m’a diagnostiqué une endométriose il y a 14 ans (je faisais des fausses-couches et je souffrais énormément au niveau intestinal). J'ai eu droit à une cœlioscopie, un traitement avec Enanton et Décapeptyl pendant 4 ou 5 mois puis deux grossesses à 5 ans d'intervalle. Entre temps et depuis mon gynécologue m'a donné des pilules contraceptives fortement dosées en œstrogènes. Aujourd'hui j'ai donc pour conséquence d'avoir de l'adénomyose en plus, j'ai souvent mal au ventre, les rapports sont douloureux. Une autre gynécologue m'a récemment fait suivre un traitement fort en progestatif (androcur) que j'ai très mal supporté, et elle m'a dit que vu les douleurs qui persistaient je devais avoir les ligaments utérosacrés endommagés, il faudrait donc sûrement les sectionner.

J'ai décidé d'essayer la progestérone naturelle. Par ailleurs j'ai des gros blocages au niveau des cervicales depuis les suites de ma première grossesse et je viens de faire le rapprochement récemment avec les tiraillements au niveau du sacrum et des ligaments. Mais voilà au bout d'un cycle de crème à la progestérone, j'ai eu un blocage cervical invalidant qui m'empêche de travailler (ce qui est tout de même rare à ce point). Je comprends que ce blocage vient du changement hormonal brutal, mais je me demande quand même si j'utilise correctement la crème (je mets une dose de 50mg par jour deux fois par jour à partir du 5ème jour du cycle). Je me sens sans énergie, très fatiguée, avec un bas ventre très lourd, j'ai des micro-saignements tous les 15 jours, je n'ai pas le moral. Peut-être le dosage est-il trop élevé pour moi mais si j'en mets moins, j'ai peur que ce ne soit pas suffisant pour gommer les effets de l'endométriose. Dois-je insister encore? Pouvez-vous me donner votre avis?

Je vous remercie.

Sophie

Bonjour Sophie,

L’endométriose se soigne bien avec les hormones bio-identiques comme la progestérone. Bien sûr, il faut connaître le pourcentage de progestérone dans une crème. Le Dr John R. Lee, M.D., préconise la crème contenant 20 à 25mg de progestérone par ¼ c. à thé, soit une concentration de 2% de progestérone. Dans les cas d'endométriose, il suggère d'appliquer la crème dès le 5e jour, ou encore à partir du 8e jour du cycle selon le cas, à raison de 24mg (1/4 de c. à thé) deux fois par jour jusqu'à concurrence de 60 mg de progestérone par jour. Il faut être à l'écoute de votre corps pout trouver la dose qui vous convient. Bien sûr, c'est une bonne idée de passer un test de laboratoire (test salivaire ou urinaire), mais les médecins qui prescrivent les crèmes hormonales conviennent qu'en dernière analyse, vos symptômes sont votre meilleur guide. Voir l'article «L'expérience d'un médecin qui prescrit les hormones bio-identiques».

Cependant, la progestérone n’est pas une cure miracle. À cela, vous devez combiner une alimentation  végétarienne mais en incluant des poissons gras comme la sardine, le maquereau, le saumon sauvage (mais pas de saumon d'élevage). Il est important d'éviter tous les produits laitiers pour quelques mois. Au bout de quelque temps, vous pouvez ajouter la volaille, biologique de préférence. Manger bio est très important afin de ne pas activer les cellules de l’endomètre avec des perburbateurs endocriniens comme les xénoestrogènes (produits chimiques ou animaux contenant des substances à effets oestrogéniques).  C'est pourquoi il faut aussi éliminer les plastiques, les produits ménagers parfumés, les assouplisseurs en feuilles, les crèmes contenant des produits chimiques de synthèse comme les parabènes, etc. Quelles que soient les hormones utilisées, si elles ne sont pas naturelles, elles donnent un mauvais message aux cellules et peuvent aggraver le cas. C’est pourquoi il est toujours préférable d'utiliser les hormones bio-identiques. 

Pour l'endométriose et les fibromes, le Dr Lee conseille d'appliquer des cataplasmes d’huile de ricin sur le ventre, 3 à 4 fois par semaine. Vous pouvez aussi utiliser le produit EstroSense qui est conseillé aux femmes ayant un surplus d’estrogène (voir la Boutique Naturo sous l’onglet «Boutiques»). La dominance en oestrogène ne cause pas l’endométriose mais elle l'aggrave en faisant gonfler les tissus d'endomètre qui adhèrent un peu partout dans l'abdomen. Avec le pic d'oestrogène qui se produit avec chaque cycle menstruel, ces tissus gonflent et saignent mais le sang ne peut être évacué et s'accumule dans l'abdomen, de là les douleurs et l'infertilité qui en résultent.  Comme suppléments : le curcuma et les omega-3 de poisson à forte dose en EPA afin de contrer l’inflammation. La marche, l’exercice, durant 40 minutes permet d’augmenter la circulation et d’aider le corps à diminuer la douleur en augmentant l’endorphine.

Bon succès dans votre démarche et soyez persévérante avec ces nouvelles habitudes de vie.

Nicole Renaud, nd.a.
naturopathe agréée
membre de l'ANAQ

Bonjour,

Je souffre d'endométriose et j'aimerais savoir si EstroSense guérit lendométriose?  Est-ce que ce produit va m'empêcher de tomber enceinte parce ce que je désire tellement avoir un enfant ?

Merci à l'avance.

Valérie

Bonjour Valérie,

Il n’y a rien qui guérit mais tout peut aider à soigner. L’endométriose est un problème relié aux cellules de l’endomètre qui migrent à l’extérieur de l’utérus. L’estrogène exacerbe ce processus mais n’est pas la cause de l’endométriose. Ce que je suggère aux femmes c’est d’avoir une alimentation la plus végétarienne possible en limitant les produits laitiers. Donc, 60% de votre alimentation en légumes variés, crus et cuits, des légumineuses, du poisson, un peu de volaille, quelques fruits, des noix et des graines, des huiles première pression à froid, l’huile de coco pour la cuisson, des céréales entières et limiter le café et l’alcool et boire beaucoup d’eau.

La crème à la progestérone bio-identique est recommandée dans les écrits du Dr John R. Lee pour contrer l’endométriose. Si vous allez sur notre site, nous vous suggérons un endroit pour l’acheter des États-Unis en toute sécurité. Le dosage est de 60mg par jour en deux applications, matin et soir. Vous devez appliquer la crème du jour 5 au jours 26 de votre cycle, le jour 1 étant la première journée des règles. Vous arrêtez la crème si vous avez des règles avant ce temps. Si vous désirez devenir enceinte, en suivant cette posologie pendant quelques mois et lorsque vous vous sentez mieux, vous pouvez débuter la crème à l’ovulation afin de permettre à l’endomètre de fixer l’embryon.

Les cataplasmes d’huile de ricin dans laquelle on dépose 2 gouttes d’huile essentielle de basilic sacré peut aider à éliminer les douleurs. À pratiquer, aux 2 jours.

Prenez votre temps, et après quelques mois, vous pourrez aspirer à votre rôle de maman. Pour ce qui est d’EstroSense*, ce n’est pas contre-indiqué.

Bon succès.

Nicole Renaud, nd.a.
naturopathe agréée
membre de l'ANAQ

* Le produit «Triple action: extraits de crucifères et resvératrol» de Life Extension vendu sur le site www.boutiqueantiage.com est aussi un exemple de ce type de produit.

Bonjour,

Il y a 3 mois j'ai découvert que j'avais une endométriose profonde avec adénomyose plus un kyste de 7 cm à l'ovaire droit. A ce jour j'ignorais totalement cette maladie. Je n'ai pas eu d'enfant. Je dois me faire opérée pour la "totale" le mois prochain. J'ai 51 ans et je suis en périménopause. Depuis 2 mois je n'ai plus mes règles. Je souffre également depuis 12 ans de fatigue chronique. Des problèmes digestifs importants. Sans doute, j'ai une thyroïde faible, des dosages de fer qui font du yoyo.

Depuis 2 mois j'ai un point sur le coté gauche et je suis essoufflée. Je suis crevée ! J'ai acceptée l'opération car mon CA 125 est élevé et l'on m'a assurée que j'irai mieux après... J'ai une alimentation équilibrée (j'étais suivi par un naturopathe). Voilà que puis-je faire pour me préparer le plus sainement possible à cette opération et comment faire après ? Quels trucs naturels je peux pratiquer?

Merci par avance.

Florence

Bonjour,

Je vous suggère la lecture du livre de Gisèle Frenette sur l’endométriose disponible sur Amazon.fr ayant pour titre «L’endométriose: Vaincre la douleur et l’infertilité» puisque cela pourrait vous donner une bonne piste de ce qu’il y a à faire.

Je vous suggère d’appliquer des compresses d’huile de ricin tous les jours sur le ventre en bas du nombril où se situe l’utérus et les ovaires. Vous pourriez aussi adopter une alimentation strictement végétarienne et le moins de produits laitiers. Cela pourrait même aider à réduire ou éliminer les symptômes. Prenez du jus vert tous les matins (herbe de blé ou herbe d’orge (par exemple le AIM BarleyLife – voir www.aimpourlasante.com). Vous pouvez même en prendre deux à trois fois par jour si désiré.

Si vous subissez toujours cette intervention, je vous suggère l’application de la progestérone bio-identique à l’intérieur des grandes lèvres. Vous pourriez même débuter maintenant la progestérone (voir www.hormonesnaturelles.com) à partir de la 5e journée de votre cycle et ce durant 21 jours consécutifs. Vous arrêtez avant si les règles débutent. Vous pourrez télécharger un guide d'utilisation à partir de ce site web (avis en rouge – colonne de droite).

J’espère que ces renseignements vous aideront. Bonne santé au naturel,

Nicole Renaud, nd.a.
naturopathe agréée
membre de l'ANAQ