Accueil Coin des hommes La «féminisation» de la prostate au mitan de la vie

1-800-486-0535

Vos commentaires nous tiennent à coeur


«Bravo Micheline, vous faites un excellent travail sur le site Santé des femmes. D'ailleurs, j'incite les femmes à aller le visiter. Vous êtes certainement sur la terre pour aider les femmes.»

Nicole, Trois-Rivières


La «féminisation» de la prostate au mitan de la vie PDF Imprimer Envoyer
Hormonothérapie naturelle pour les hommes

Messieurs, saviez-vous qu’il existe un coupable méconnu qui menace votre santé quand vous arrivez à la cinquantaine? Il peut provoquer un surpoids, spécialement autour de la taille. Il peut ramollir vos muscles, et rendre vos bras et vos jambes flasques. Il peut même causer un développement mammaire qu’on appelle la gynécomastie. Mais son pire méfait est de faire gonfler la prostate jusqu’à ce que vous ayez des problèmes à uriner, et que vous deviez courir à la salle de bain encore et encore, même la nuit.

Ce coupable, qui est-il donc? Le monde médical reconnaît maintenant que bien des hommes de plus de 50 ans ont un niveau d’œstrogène plus élevé que celui d’une femme du même âge. Et cela est vrai même pour les hommes en bonne santé et en pleine forme.

Voici pourquoi: tout d’abord, nous sommes exposés dans l’environnement à des produits chimiques qui imitent les effets de l’œstrogène. Ces substances, appelées xénoestrogènes, se retrouvent dans les détergents, les produits cosmétiques, les diffuseurs de fragrances, la peinture, et plus encore. Ils sont partout… s’infiltrant constamment dans la nourriture et dans notre eau de consommation. D’ailleurs on sait maintenant que les puissants oestrogènes synthétiques qu’on trouve dans les contraceptifs oraux ne peuvent être complètement éliminés par les systèmes de traitement d’eau des municipalités. Donc, à moins d’avoir un bon système de filtration d’eau chez vous ou d'acheter de l'eau en bouteille, vous prenez la pilule malgré vous – ce qui peut avoir des répercussions sur votre santé et votre fertilité.

Puis il y a les hormones qui se retrouvent dans notre alimentation. Le bœuf, la volaille et le porc élevés pour le commerce sont gavés d’hormones qui accélèrent leur croissance.  Et attention de ne pas surconsommer trop d'aliments à base de soya non fermenté. On présente de nos jours les aliments à base de soya comme le lait de soya, les poudings, les yogourts, etc. comme des aliments-santé. Cependant il faut tenir compte du fait que le soya est un phytoestrogène qui a la capacité d'activer les récepteurs cellulaires d'oestrogène.

Et finalement il y a le processus de vieillissement. En vieillissant, tous les humains ont tendance à fabriquer plus de cellules adipeuses, surtout au niveau abdominal. Ces cellules produisent une enzyme appelée aromatase. L’aromatase transforme la testostérone en la forme la plus puissante d’oestrogène, appelée oestradiol.

Il n’est donc pas surprenant que votre corps accumule de plus en plus d’œstrogène avec l’âge… pendant que votre niveau de testostérone baisse. C’est ainsi que le ratio testostérone/œstrogène bascule au mitan de la vie en faveur de l’œstrogène.

Qu'arrive-t-il lorsque le niveau d'oestrogène chez un homme devien trop élevé?
Lorsque le niveau d’œstrogène augmente chez un homme et que son niveau de testostérone diminue, cela chambarde tout le système hormonal et peut mener à un surplus de poids (spécialement autour de la taille), des muscles flasques, des érections plus faibles, des sautes d’humeur et un plus grand risque de problèmes circulatoires et cardiaques. Un surplus d’oestrogène peut aussi faire gonfler la prostate et causer ce qu’on appelle l’hypertrophie bénigne de la prostate. Un des premiers symptômes est le besoin d’uriner plusieurs fois la nuit et l’impression que la vessie ne se vide jamais complètement.

Trop d’œstrogène peut aussi déclencher ou accélérer la calvitie masculine. Le corps tente de compenser les effets féminisants de l’œstrogène en convertissant la testostérone en DHT (dihydrotestostérone) qui est une forme d’androgène 10 fois plus puissante que la testostérone. De grandes concentrations de DHT interrompent la croissance normale des follicules pileux du cuir chevelu. Les cheveux deviennent plus clairsemés et le cuir chevelu finit par perdre la capacité de faire croître de nouveaux cheveux.

Un surplus d’œstrogène vole littéralement les attributs masculins d’un homme. S’en suit une perte de force et d’endurance, de libido, de masse musculaire et même d’ambition. Le corps de l’homme commence à ressembler à celui d’une femme. La performance sexuelle est souvent à la baisse et le risque d’avoir des cellules anormales au niveau de la prostate monte en flèche.

Plusieurs hommes se tournent vers les médicaments pour traiter ces symptômes. Mais comme le souligne le Dr John Lee, le déséquilibre hormonal est à l’origine du problème et certains nutriments peuvent grandement aider à prévenir qu’un problème d’hypertrophie bénigne de la prostate (enflement de la prostate) ne tourne en hyperplasie (multiplication cellulaire qui peut mener au cancer).

Des nutriments pour inverser le déséquilibre des oestrogènes et diminuer le niveau d’antigène prostatique spécifique (APS ou PSA)

Les extraits de légumes crucifères
Des chercheurs ont découvert un simple nutriment qui peut ralentir et même stopper cette montée en flèche du niveau d’oestrogène et qui peut diminuer les symptômes qui viennent avec. Il s’agit du di-indolylmethane, ou «DIM». Le DIM est un dérivé de l’Indole-3-Carbinol (I-3-C), un ingrédient que l’on trouve dans les légumes de la famille des crucifères (en particulier le brocoli et les choux de Bruxelles).

Une supplémentation à base de DIM ou d’I-3-C peut aider à inverser la hausse constante de l’œstrogène dans le corps et à ce titre est bénéfique autant pour les hommes que pour les femmes. Sa principale propriété est de convertir ce que l’on appelle les «mauvais estrogènes» en oestrogènes inoffensifs qui seront plus facilement éliminés par le foie.1 Cela va laisser la place à plus de testostérone libre, améliorant ainsi la libido, le niveau d’énergie, la forme physique et la santé de la prostate. Mais ce n’est pas tout! Plusieurs études démontrent que ces nutriments font baisser le niveau d’APS. Dans une étude, 91% des hommes ont vu une baisse significative du niveau d’APS après avoir utilisé le DIM et/ou le I-3-C.

Le stérol végétal qui renforce la prostate
Le bêta-sitostérol est un autre nutriment dont on a beaucoup entendu parler récemment dans la littérature médicale relativement à ses propriétés bénéfiques pour la prostate. La raison est que plusieurs études cliniques à double insu ont démontré que ce stérol végétal pouvait réduire les symptômes qui surviennent lorsque la prostate est enflée, spécialement lorsque combiné avec la baie de Sabal.

Une des études a démontré avec le Score International des Symptômes de Prostatisme (IPSS), que les patients qui prenaient du bêta sitostérol voyaient diminuer leurs problèmes de prostate du tiers. Ce test mesure le débit urinaire et la quantité d’urine qui reste dans la vessie.

Dans une autre étude publiée dans le British Journal of Urology, 177 patients qui avaient une prostate enflée ont vu leur débit urinaire augmenter de façon significative et avaient une meilleure élimination vésicale. Les résultats obtenus avec le bêta-sitostérol étaient même comparables à ceux obtenus avec les médicaments pour la prostate les plus populaires sur le marché – mais sans les effets secondaires.

Les graines de citrouille sont une excellente source de bêta-sitostérol. L’huile de graines de citrouille contient des phytostérols du même type que ceux que l’on retrouve dans la baie de Sabal et le pygeum. Les graines de citrouille sont prescrites depuis des années par la plupart des médecins en Allemagne, où ce supplément est approuvé pour traiter l’hypertrophie de la prostate.

De plus, les graines de citrouille contiennent une protéine appelée myosine qui aide les muscles à se contracter… y compris ceux qui se trouvent autour du tractus urinaire et de la prostate. Et lorsque les muscles se contractent mieux, cela aide la prostate à mieux fonctionner… et la vie sexuelle s’améliore.

La «sauce tomates» soulage les problèmes de prostate
Vous avez probablement entendu parler du lycopène qui est un puissant anti-oxydant? Le lycopène est le pigment qui donne aux tomates leur brillante couleur rouge. Le lycopène combat les radicaux libres qui peuvent causer des dommages cellulaires à travers tout le corps. En fait, une étude sans précédents sur 50,000 hommes à la Harvard Medical School à Boston, a démontré que les hommes qui mangent de grandes quantités de tomates, riches en lycopène, avaient environ 50% moins de chances d’avoir des dommages cellulaires au niveau de la prostate, comparativement aux hommes qui n’en mangent que très peu.

Vous pouvez manger des aliments riches en lycopène, comme les tomates, la sauce tomate ou le melon d’eau autant que vous le voulez pour obtenir les mêmes bénéfices ou encore prenez le lycopène en supplément. 

Extrait de pollen de seigle
Les propriétés de l’extrait de pollen de fleurs de seigle a été une importante découverte qui a grandement réduit et même éliminé les problèmes de prostate de millions d’hommes autour du monde. Deux études à double-insu, contrôlée par placebo ont démontré que ce pollen soulageait les symptômes de l’élargissement de la prostate. Il a aussi diminué le nombre mictions nocturnes dans près de 70% des cas. Les patients avaient plus de facilité à vider complètement leur vessie et la taille de leur prostate a diminué considérablement, un fait qui a été confirmé par une échographie. 

L’antibiotique naturel qui soulage les problèmes de la prostate
L’extrait d’écorce d’un arbre africain appelé pygeum est un des remèdes les plus populaires pour soulager les problèmes de prostate. Plusieurs études démontrent qu’il améliore le débit urinaire, qu’il réduit le nombre de mictions nocturnes et qu’il soulage la douleur qui survient pendant la miction. Dans une étude française, des patients qui prenaient du pygeum ont réduit de façon significative leur besoin d’uriner et ont eu plus de facilité à vider complètement leur vessie. Dans une autre étude, près de 2 hommes sur 3 ont augmenté leur fonction urinaire.

Le pygeum agit aussi comme un antibiotique naturel. Cela veut dire qu’il aide à soulager les symptômes de la prostatite. La prostatite cause une miction douloureuse, des douleurs à l’aine et au dos, de la fièvre et un besoin fréquent d’uriner. 

La baie de Sabal ou chou palmiste
Aucune formule pour la prostate ne serait complète sans la baie de Sabal, le grand-père de tous les remèdes pour la prostate. Une douzaine d’études cliniques effectuées depuis 40 ans démontrent qu’il peut réduire la taille de la prostate, améliorer le débit urinaire, soulager l’inconfort et réduire le nombre quotidien de mictions. En fait, une étude a récemment démontré que la baie de Sabal soulageait les symptômes de la prostate aussi bien que le médicament le plus populaire sur le marché. Mais à un moindre coût (et moins d’effets secondaires).

Comme le DIM et le pygeum, la baie de Sabal favorise un niveau de testostérone optimal. Il réduit le niveau de DHT et de l’enzyme 5-alpha-réductase, deux autres coupables impliqués dans l’augmentation de la taille de la prostate. Mais vous devez prendre au moins 350 mg d’extrait de baie de Sabal par jour, avec la bonne concentration en acides gras (85-90%) pour obtenir les mêmes résultats que dans les études cliniques. 

Une simple plante jardinière qui augmente l’efficacité de la baie de Sabal et du pygeum.
Les scientifiques ont maintenant découvert qu’une simple plante jardinière augmenterait considérablement les effets de la baie de Sabal et du pygeum. En fait, les hommes qui utilisent cette herbe en plus de la baie de Sabal, arrivent à couper leur nombre de visites nocturnes à la salle de bain de moitié! Il s’agit d’une simple plante épineuse que l’on retrouve en Amérique et en Europe et que l’on appelle communément l’ortie. L’ortie aide aussi à bloquer la DHT, ennemi de la prostate. La baie de Sabal, le pygeum et même les médicaments pour la prostate travaillent de façon à bloquer la DHT. Il semble donc que l’ortie travaillerait de façon similaire.

Le minéral «masculin»
Le zinc est vital pour la santé de la prostate et pour l’activité hormonale masculine. Le zinc est nécessaire à la production du sperme et des spermatozoïdes. En fait, la prostate contient plus de zinc que n’importe quelle autre partie du corps. Un niveau de zinc insuffisant est relié à l’impuissance et l’infertilité. Une étude démontre que des patients qui ont des problèmes de prostate de façon chronique ont en moyenne un niveau de zinc 9 fois inférieur à celui des patients qui ont une prostate en santé. De la même façon que les autres nutriments, le niveau de zinc diminue avec l’âge. Les infections et le stress réduisent aussi le niveau de zinc. C’est pourquoi une supplémentation en zinc constitue de la bonne prévention et peut avoir des résultats spectaculaires.

Des chercheurs du Cook County Hospital à Chicago, ont administré quotidiennement 150 mg de zinc à des hommes qui souffraient de problèmes de prostate, et ce, sur une période de deux mois. Tous les patients ont signalé une amélioration de la santé de leur prostate. Trois hommes sur quatre ont vu leur prostate diminuer de taille d’après des examens digitaux ainsi que des radiographies. Le zinc devrait définitivement faire partie d’une formule-santé pour votre prostate. Mais il faut garder un équilibre entre le cuivre et le zinc. Donc, un supplément de cuivre devrait accompagner un supplément de zinc ou vous pouvez consommer des aliments riches en cuivre comme les fruits de mer, les légumineuses, les légumes vert-foncé à feuilles 2, des fruits séchés (p. ex. pruneaux) pour qu’il y ait un équilibre entre ces deux minéraux.

Le sélénium
Sept études dans la dernière décennie ont examiné le lien entre le sélénium et la croissance cellulaire anormale au niveau de la prostate. Toutes ces études sauf une ont démontré que le sélénium protégeait la prostate. Dans une de ces études, les hommes qui avaient les plus hauts niveaux de sélénium avaient la moitié moins de chance de développer une croissance anormale des cellules de la prostate. Dans une autre étude, les patients qui prenaient quotidiennement 200 µg de sélénium avaient des taux significativement plus bas de cellules anormales au niveau du côlon, de la prostate, et des poumons. Manifestement, le sélénium devrait se trouver sur votre liste de nutriments pour la prostate, aux côtés de la vitamine D.

Une vitamine protectrice de la prostate
Vous pensez probablement que la vitamine D est surtout utile pour la santé des os? C’est bien le cas mais saviez-vous que des niveaux de vitamine D trop bas sont typiquement trouvés chez les personnes diagnostiquées avec une croissance cellulaire anormale? Et des études récentes démontrent que le fait de vivre dans des parties du monde où les hivers sont plus longs et plus sombres, a une grande incidence sur la formation de cellules anormales et les taux de cancer. Si vous voulez réduire votre risque de cancer, dont celui de la prostate, un apport quotidien d’au moins 2,000 UI de vitamine D en hiver est indiqué.

Pour revenir aux hormones…
Finalement, un incontournable est de rétablir un ratio-santé entre la testostérone et l’oestrogène. Chez les hommes, les testicules et les glandes surrénales produisent naturellement de la progestérone justement pour aider à maintenir ce ratio. Il a aussi été démontré que la progestérone joue un rôle important pour entraver la production de 5-alpha-réductase, l’enzyme qui convertit la testostérone en dihydrotestostérone (DHT), un métabolite de la testostérone à qui on attribue un rôle significatif dans le développement du cancer de la prostate. Un autre rôle clé de la progestérone pour la santé de la prostate est le fait qu’elle peut contrebalancer les effets stimulants de l’œstrogène sur les tissus où on trouve des récepteurs d’œstrogène, entre autres ceux de cette glande. Tout comme c’est le cas chez les femmes, le stress et le vieillissement ont un impact sur la production endogène de progestérone. C’est pourquoi, messieurs, vous pouvez bénéficier d’un supplément de progestérone sous forme transdermique. L’expérience clinique du Dr Lee et de bien d’autres praticiens de la santé indique que cette forme de supplémentation est bénéfique et peut, à elle seule, faire régresser une hypertrophie et même une hyperplasie de la prostate. Et de plus, cette hormone accomplit d’autres fonctions très importantes dans votre corps, en particulier au niveau du cerveau. 3

  1. Concernant les «bons» et les «mauvais» oestrogènes, voir «La DHEA pour les femmes» sous l’onglet «Dossier hormones / Hormonothérapie naturelle»
  2. Un jus vert tel que le AIM BarleyLife peut apporter un tel complément. Voir www.aimpourlasante.com
  3. Voir l’article «Le syndrome du mâle irritable» sous l’onglet «Dossier hormones / Coin des hommes»

En complément au présent article, voir «Sept façon de réduire le niveau d’œstrogène chez les hommes», sous l’onglet «Dossier hormones / Coin des hommes».

 

 

Références:
Pour les références scientifiques, voir «L’équilibre hormonal pour les hommes», par le Dr John R. Lee, M.D. (’onglet «Boutiques / Matériel éducatif / livres du Dr Lee»).

Produits suggérés:

  • Le produit «Triple action: extraits de crucifères et resvératrol» de Life Extension vendu sur le site www.boutiqueantiage.com combine le DIM et l’Indole-3-Carbinol.
  • Une formule disponible au Québec qui regroupe les nutriments décrits ici (sauf le DIM et l’I-3-C) est le Prostate Perform de New Roots. (Voir la «Boutique Naturo» sous l’onglet «Boutiques».) . Le AIM Reassure SP regroupe également plusieurs de ces ingrédients pour la santé de la prostate. Voir http://www.aimpourlasante.com/index.php/aim-reassure-sp
  • Une formulation de crème à la progestérone pour hommes est disponible sur www.hormonesnaturelle.com
 
<< Retour

Ajouter un Commentaire

En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Santé des femmes a le droit de les diffuser intégralement ou en partie, d'y apporter les corrections orthographiques ou grammaticales qui pourraient aider à leur compréhension, ou, à sa discrétion, de les effacer s’ils ne respectent pas les règles de diffusion du site.


Code de sécurité
Rafraîchir